Pédalier vélo de course

Le choix du pédalier pour son vélo de course est très important.

Plusieurs possibilités vous sont offertes selon le type de pratique que vous choisirez pour l'achat d'un pédalier pour vélo de course.

Le pédalier triple.

Le pédalier triple comportant trois plateaux est proposé sur des vélos de course d’entrée de gamme et sera parfait pour le cycliste moins expérimenté voulant un grand choix de vitesses afin de mieux s’adapter au dénivelé. L’inconvénient d’un pédalier triple plateau, c’est qu’il est lourd et donc le poids global du vélo sera aux environs des 9 kilos ce qui commence à être handicapant dans les longues montées de cols.
Le triple plateau se retrouvera sur des vélos de course adaptés à la randonnée ou pour faire des cyclosportives.

Le pédalier double compact.

Le pédalier compact est le pédalier le plus répandu sur les vélos neufs actuellement, car son double plateau de 50 et 36 dents permet de passer n’importe quelles montées sans enlever trop de braquets pour les terrains plats. Le pédalier compact avec son entre-axe de 110mm permet de gagner du poids, car son poids est assez léger même en entrée de gamme.
Le triple plateau se retrouvera sur des vélos de course adaptés à la pratique du cyclosport, mais aussi sur les vélos de compétiteurs qui recherchent à mouliner plus.

Le pédalier double.

Le pédalier double avec un entre-axe classique de 130mm est le pédalier utilisé en compétition, il permet de monter des plateaux allant jusqu’aux 55 dents lors des contre-la-montre. En général les coureurs pro utilisent un braquet de 53×39 avec une cassette de 11×23, cela leur permet de passer toutes les difficultés d’une course en ligne. Le pédalier double répond aux besoins des compétiteurs et des cyclistes plus aguerris, car il offre des tailles de plateaux plus grandes que sur le pédalier compact. Il sera parfait pour le cycliste qui cherche à développer sa puissance de pédalage afin de pouvoir rouler plus vite dans le peloton sans trop souffrir.

La longueur des manivelles.

Une fois votre type de pédalier choisi, il faut savoir que vous pouvez également choisir la longueur des manivelles. Un pédalier de vélo de course est livré la plupart du temps avec des manivelles d’une longueur de 170 mm.

En fonction de votre taille et de votre morphologie, on peut choisir une longueur différente allant jusquà 175 mm. Pour un homme ce sera en général des manivelles de 172,5mm et pour une femme des manivelles de 170 voir 165mm. En augmentant la longueur des manivelles, on diminue l’effort qui sera demandé à chaque coup de pédales. A l’inverse si on diminue la longueur des manivelles on diminue la distance parcourue par le pied, ce qui facilite la vitesse de rotation de la pédale, mais vous perdez en démultiplication de l’effort.

Mais il faut tenir compte de votre style et de votre puissance musculaire, car si vous allongez ou raccourcissez vos manivelles, cela peut perturber le bon fonctionnement du genou lors du mouvement de pédalage. Un changement de pédalier avec des manivelles plus longues ou plus courtes vous obligera sans doute à modifier les réglages de la hauteur et du recul de votre selle. Si on augmente la longueur de ses manivelles de 5 mm, il faudra avancer et baisser la selle de la même valeur afin que le geste de pédalage soit le même.

Si on augmente ou si l’on diminue la longueur des manivelles, les effets directement perceptibles se font au niveau de la puissance et de la cadence de pédalage. Sur le plat la différence est peu sensible alors que dans les montées les sensations en côte démontrent un gain en vélocité sir les manivelles sont plus courtes.

Il faut plus de 1000 km pour vraiment ressentir une amélioration de vos performances dans le cas d’une augmentation de longueur de manivelles. Je vous conseille donc de faire vos tests de changement de pédalier durant l’hiver afin de prendre son temps pour s’adapter.

$category