Le vélo combat le stress

Le vélo, un antistress pour rester en forme, car sa pratique libère des endorphines.

Le vélo, un très bon anti-stress

Vous avez décidé de reprendre une activité physique en faisant du vélo ou de pouvoir aller sur votre lieu de travail en faisant des économies de carburants (environ 1500€ d’économie/an).

Quelle que soit votre raison pour laquelle vous voulez faire du vélo, une chose est sûre, faire du vélo c’est bon pour le corps et l’esprit.

Si votre travail ou votre vie trépidante vous apporte du stress, le vélo sera le moyen idéal pour mieux gérer votre fatigue passagère et vous apporter une bouffée d’oxygène dont votre corps a besoin.

Le vélo combat le stress.

Tous les sportifs de haut niveau vous expliqueront cet état d’euphorie après un exercice physique, ce sont les endorphines générées par l’effort qui provoquent cet état de bien-être et qui combattent le stress.

Il vous faudra au moins une heure d’exercice pour ressentir du bien-être, mais le jeu en vaut la chandelle, car une amélioration de seulement 5% de vos capacités cardio-vasculaire améliore de 15% vos capacités mentales et donc une meilleure gestion du stress.

Le plus gros avantage du vélo c’est son rythme quasi constant pour une vitesse faible, cela permet une amélioration progressive des capacités pulmonaires, car le vélo oblige à respirer profondément pour expulser le Co2.

Ce travail de respiration soulage le stress du système nerveux, car le fait de pédaler sur un vélo provoque des ondes en mode alpha sur le cerveau et c’est à ce moment que le bien-être se fait ressentir.

Faire du vélo améliore le sommeil Si vous perdez régulièrement des heures de sommeil jour après jour sans les récupérer, cela augmente votre niveau de cortisol, l’hormone du stress et provoque une suite sans fin en vous empêchant de récupérer par un sommeil profond.

Le fait de faire du vélo tous les jours va permettre de mieux dormir et donc de récupérer plus facilement de vos efforts journaliers.

L’aspect social du vélo réduit le stress Autre point important dans le fait de faire du vélo régulièrement, c’est que c’est un sport social ou l’échange avec d’autres cyclistes ce fait très facilement au hasard d’une rencontre sur la route ou le fait de faire partie d’un club de vélo.

Il est prouvé que d’avoir des amis réduit de 60% les risques cardio-vasculaires, alors dépêchez-vous d’acheter un vélo, un VTT ou un vélo électrique pour découvrir ou redécouvrir tous ses bienfaits sur votre santé.

Conclusion, faites du vélo au lieu de prendre des molécules ou des traitements soi-disant antistress dont on ne connait pas bien les risques sur le long terme.