Choisir son vélo de course

Trouver le vélo de course idéal en fonction de ses besoins réels.

Les vélos de course sur route sont faits pour les cyclistes qui veulent faire du sport de façon active, en compétition ou en mode randonnée. L’intérêt de l’achat d’un bon vélo de course étant de pouvoir rouler vite et longtemps sans avoir de douleurs.

Les vélos de route possèdent en général des roues en 700 équipées de pneus très fins afin d’avoir un bon rendement au roulage.

Choisir un vélo de course

Un bon vélo de course se doit de posséder au minimum 20 vitesses afin de pouvoir adapter son rythme de pédalage en fonction des montées et des descentes. Le choix du groupe de transmission est donc important, car un compétiteur n’aura aucun intérêt à choisir un modèle de vélo de course équipé d’un pédalier triple plateau ou d’un pédalier compact.

Attention également au choix du cintre, sa largeur et sa profondeur seront déterminantes pour avoir une bonne position sur le vélo. Il faut choisir la largeur de son guidon en fonction de sa morphologie en mesurant sa largeur d’épaules, cela vous donnera une indication pour savoir s’il vous faut un cintre de 40cm axe-axe, 42 cm, 44 cm ou 46 cm.

Guidon de course ou guidon droit.

Les guidons ont plusieurs appellations, les guidons que l’on retrouve montés sur un vélo de course sont appelés aussi cintres. Cette forme particulière de guidon est parfaite pour faire de la vitesse et avoir une position aérodynamique qui améliorera votre pénétration dans l’air.

Ce type de guidon offre plus de positions qu’un guidon plat, on pourra avoir jusqu’à 3 positions pour les mains, une au niveau des cocottes de freins, une sur le haut du cintre qui sera utilisé lors des montées longues de cols de montagne, et une position main en bas qui permet d’obtenir le meilleur rendement si vous désirez rouler vite.

Les cintres de vélos de course.

L’avantage des cintres c’est de pouvoir changer de position en cas de fatigue sur de longues distances, mais il faut savoir que la plupart des cyclistes qui possèdent un vélo de course n’utilisent que très rarement le bas du cintre et préfère utiliser la position main en haut du cintre, car elle est plus confortable pour profiter du paysage.

Les guidons plats ou flats-bars.

Utilisé un guidon plat sur un cadre de vélo de course permettra aux cyclistes débutants de se sentir plus en sécurité pour le contrôle de leur vélo dans la circulation urbaine, dans un peloton de cyclistes et même à haute vitesse dans les virages.

Un guidon plat ou « Flat Bar » n’offre par contre qu’une seule position de conduite même si on peut l’utiliser de la même façon qu’un cintre de course avec les mains en haut. Un guidon de vélo plat simplifiera la vie de certains cyclistes qui ne cherchent pas la performance à tout prix d’autant plus que le passage des vitesses sera également plus facile d’accès puisque l’on retrouvera le même fonctionnement que les vitesses des poignées d’un VTT.

On retrouvera sur certains vélos de route dit de « Fitness », le montage de cornes de vache qui permettent d’avoir une prise du guidon légèrement différente dans les montées qui permettra d’optimiser vos performances.

Il faudra ensuite faire des essais pour avoir un ressenti en terme de confort quand à la profondeur du cintre c’est plus compliqué, car cela dépend de votre souplesse de dos. Plus vous serez souple, plus vous pourrez avoir un cintre profond et ainsi avoir une position aérodynamique qui vous fera gagner des kilomètres/heure tout en produisant le même nombre de Watts.

Vélo de route polyvalente Vélo de route polyvalent.

Choisir un vélo de route pour différentes utilisations en fonction de vos besoins, car si vous êtes un cycliste qui désire faire de la route, plusieurs options s’offrent à vous dont celle d’acheter un vélo de route polyvalent qui saura faire autre chose que vous faire rouler le week-end.

Si vous préférez les parcours plats et circulez sur les pistes cyclables à votre rythme, optez plutôt pour un vélo de route qui dispose d’une géométrie adaptée pour avoir une position de conduite confortable.

On choisira un modèle sans suspension ce qui ajoute du poids et pas plus de confort.

Par contre, une bonne selle de vélo adaptée à votre morphologie et pourquoi pas une tige de selle à suspension seront des accessoires à bien choisir.

N’importe quelles routes de campagnes comportent des montées, il faut donc choisir un vélo assez léger afin de ne pas avoir à trainer un poids trop lourd qui nuirait à la nervosité du vélo.

Attention aussi au choix des braquets de la transmission afin de ne pas se retrouver à mettre pied à terre dans la montée d’une pente raide.

Choisir un vélo route avec un cadre léger.

La plupart de ces modèles de vélos sont généralement en aluminium, mais certains modèles haut de gamme disposent de cadre en carbone pour gagner en poids.

Un autre type de vélo route est désormais très utilisé en villes, le vélo Fixie, un vélo de course à l’origine en pignon fixe, c’est-à-dire que c’est en rétropédalage que vous freiner.

Ce type vélo est assez léger et certaines marques comme BH Bikes propose même un modèle de vélo route avec un look de fixie qui dispose d’une assistance électrique comme le BH Bikes Easy Go Race qui pour un prix de 1249 euros n’est pas cher par rapport à un vélo route classique.

Une autre solution pour avoir un vélo de route polyvalent serait d’utiliser un vélo conçu pour les épreuves de cyclo-cross.

Ce type de vélo sera très efficace sur tous les terrains et par toutes les conditions climatiques, un vélo de route pour « vrai cycliste » qui roulent 365 jours par an.